Chemin de la Consolation

En 2015, ce fût une grande joie pour la fraternité Mère de Miséricorde d’annoncer l’aboutissement d’un projet que nous avions porté conjointement avec l’actuel Mgr David Macaire, archevêque de St Pierre et Fort-de-France, alors prieur des dominicains de la Sainte Baume et qui l’avait accueilli dans l’enthousiasme.
Depuis, un “Chemin de la Consolation” a vu le jour sur le sanctuaire de la Sainte-Baume, menant du calvaire à la grotte de Sainte Marie-Madeleine, émaillé de paroles et méditations et qui, en un pèlerinage tout aussi intérieur, aboutit au rocher de la grotte basse, sur lequel  les parents qui  le désirent peuvent faire apposer une plaque portant une date et le prénom de leur enfant non-né. Ils y trouvent également  la possibilité de rencontrer un frère dominicain, ou de contacter la fraternité Mère de Miséricorde pour un prolongement de cette démarche d’apaisement.
Car la fraternité propose aussi des week-ends  ou des  retraites de 5 jours « Session Stabat »  (la Sainte-Baume abrite ces dernières depuis une dizaine d’années) dont les fruits patents de paix retrouvée et de conversion sont très encourageants.

Pour plus d’informations sur Mère de miséricorde…

Mère de Miséricorde est une « association de fidèles de droit diocésain », reconnue en 2002 par Mgr Carré, évêque d’Albi. Fondé en 1981 par deux jeunes médecins Chrétiens, Mère de Miséricorde propose de se mettre au service des personnes confrontées à l’éventualité d’une IVG ou à ses conséquences. La vocation de Mère de Miséricorde est de promouvoir la dignité de toute vie humaine, de la conception, à la mort naturelle.